Vous êtes ici : Accueil FRActualités

  • Recherche,
  • Culture scientifique et humanités,

Colloque international "L’Italie pour bagage. Migration, circulations et italianité XIXe-XXIe siècles"

Publié le 17 mai 2017

Colloque international co-organisé par Catherine Brice, professeur d'histoire contemporaine à l'UPEC et membre du CRHEC.

Date(s)

du 16 juin 2017 au 17 juin 2017

Lieu(x)
Musée national de l’histoire de l’immigration
Palais de la Porte Dorée
293, avenue Daumesnil
75012 Paris
Métro : Porte Dorée (ligne 8)

Institut culturel italien de Paris
50, rue de Varenne
75007 Paris
Métro : Rue du Bac (ligne 12), Sèvres-Babylone, (lignes 10 ou 12), Varenne (ligne 13)
Présentation
L’émigration italienne à travers le monde depuis la fin du XIXe siècle constitue l’un des plus importants mouvements migratoires de l’histoire contemporaine.

26 millions d’Italiens ont quitté la Péninsule des années 1860 aux années 1960. Tant en Italie que dans les pays d’accueil, cette migration a donné lieu à une historiographie foisonnante principalement portée sur les conditions de départ et d’accueil comme en témoignent les deux volumes (Partenza et Arrivi) de l’importante Storia dell’emigrazione italiana (Bevilacqua, De Clementi, Franzina, 2002).

A l’occasion de l’exposition Ciao Italia! qui se tient au Musée national de l’Histoire de l’Immigration, un colloque scientifique international se déroulera les 16 et 17 juin 2017.
En réunissant dans une même interrogation l’étude des Italiens, de leurs pratiques et de leurs cultures en Italie et dans leurs destinations d’adoption à l’époque contemporaine, ce colloque entend renforcer une histoire globale et culturelle des migrations italiennes.
On s’efforcera, ce faisant, de souligner ses spécificités, ou au contraire ses similitudes, par rapport à d’autres migrations.

> Télécharger le programme

Organisation
- Marianne Amar, responsable de la recherche au Musée national de l’histoire de l’immigration
- Catherine Brice, professeur d'histoire contemporaine à l'UPEC et membre du CRHEC
- Fabrice Jesné, directeur des études pour les époques moderne et contemporaine à l'École française de Rome
- Manuela Martini, professeur d'histoire contemporaine àl'Université de Lyon II et membre de LARHRA
- Stéphane Mourlane, maitre de conférence en histoire contemporaine à Aix-Marseille Université, et membre du CNRS et du TELEMMe
- Céline Regnard, maitre de conférence en histoire contemporaine à Aix-Marseille Université et membre du CNRS et du TELEMMe
- Camille Schmoll, maitre de conférence en géographie à l'Université Paris Diderot