Vous êtes ici : Accueil FRActualités

  • Recherche,
  • Culture scientifique et humanités,

Journée d'étude "L'excès en religion"

Publié le 7 mars 2016 Mis à jour le 22 février 2018
Date(s)

le 19 mars 2016

9h-13h
Lieu(x)
Université Paris-Est Créteil
Campus Centre, bâtiment i
Salle i2-213
> plan d'accès

Journée d'étude organisée par Guillaume Cuchet, enseignant-chercheur à l'UPEC et membre du CRHEC.

Présentation
La journée, qui rassemblera des historiens, spécialistes de différentes périodes, et une sociologue, voudrait réfléchir au thème de « l’excès en religion », en essayant de prendre un peu de distance et de recul par rapport aux analyses qui ont récemment fleuri dans ce domaine du fait de notre actualité. Ces dernières ont eu tendance à se focaliser, de façon un peu unilatérale, autour du thème de la « radicalisation » et de la « déradicalisation », dans une perspective politico-thérapeutique.

Cette rencontre voudrait prendre le problème autrement, en partant de ce paradoxe que contient la formule de « l’excès en religion ». Y a-t-il une juste mesure en matière religieuse ? De la religion, en un sens, n’y a-t-il pas toujours « trop » (pour les laïques) ou « pas assez » (pour les religieux) ? « Dieu vomit les tièdes » dit un passage célèbre de l’Apocalypse de Jean. L’excès n’est-il pas dès lors la norme en matière religieuse ? Pourtant, les religions, dans leurs instances autorisées, font bien la différence entre une « bonne » et une « mauvaise » radicalité ? Le problème ne se présente-t-il pas différemment selon les religions, les conjonctures, les objets de l’excès (croyance, pratique, comportement) ? L’excès en religion est-il bien toujours un excès de religion, et non pas plutôt l’expression religieuse d’une radicalité extra-religieuse ? Mais comment faire le départ entre les deux ?

Organisation
Guillaume Cuchet, professeur d'histoire contemporaine à l'Université Paris-Est Créteil, CRHEC.