Accès direct au contenu

UPEC

Centre de recherche en histoire européenne comparée

logo_pdf

CRHEC > Publications


Marie de Médicis: la reine dévoilée

  • Version pdf
  • Imprimer la page
  • Envoyer à un ami
  • Partager

Recherche

Actualités scientifiques, Publication

Le 15 juin 2009

Ouvrage de de Jean-François Dubost, professeur d'histoire moderne à l'UPEC.

jpg_Medicis-2.jpg
Présentation de l'éditeur
Accusée par Sully, vilipendée par Michelet, Marie de Médicis (1575-1642) ne trouve pas plus grâce aux yeux des historiens récents, qui, s'ils lui reconnaissent des talents de mécène, lui dénient souvent toute intelligence politique, l'accusant même d'avoir bien failli, par son soutien à l'Espagne, entraver la marche triomphale de la France vers le Grand Siècle de Louis XIV.

Or Marie est-elle vraiment cette "grosse banquière" florentine qui, régente à la mort d'Henri IV, conduisit le royaume au bord de l'abîme sous l'influence d'aventuriers italiens prêts à tout., Concino Concini et Leonora Galigaï, et qui, après des années de complots contre son fils, le roi Louis XIII, se vit enfin écartée du pouvoir par un Richelieu dont elle avait pourtant favorisé l'ascension ?

S'appuyant sur une lecture attentive de sources parfois inédites, l'auteur s'inscrit à contre-courant de cette historiographie négative et volontiers xénophobe qui n'envisage selon lui l'action de la reine mère qu'à la lumière de l'échec de la journée des Dupes. S'il admet les contradictions des différentes politiques qu'elle a pu mener, il insiste sur ses capacités d'innovation pour détourner à son profit la légitimité monarchique qui lui manquait et sur son rôle de chef de file des catholiques zélés qui a hypothéqué son action. S'efforçant de rester fidèle à l'héritage d'Henri IV, restaurateur de la paix civile, et à une conception aristocratique du pouvoir, Marie est finalement victime de l'inflexion absolutiste de la monarchie à laquelle elle a
elle--même contribué.

Un livre-somme, entre histoire politique, histoire du genre et des représentations, qui marque l'aboutissement de dix ans de recherches sur cette reine mal connue et bouscule bon nombre d'idées reçues.

A propos de l'auteur
Jean-François Dubost explore le rôle des étrangers dans la construction de la France d'Ancien Régime : La France italienne : XVIe-XVIIe siècle (1997) ; Et si on faisait payer les étrangers ? Louis XIV, les immigrés et quelques
autres (1999).

Références de l'ouvrage
Editions Payot, collection " Biographie Payot", 1 040 p., 30€
Paru le 08 04 2009
ISBN : 2-228-90393-6

Contact

Contact presse: Hind Boutaljante

mise à jour le 18 juin 2015

Université Paris-Est Créteil Val de Marne (UPEC) Université Paris-Est

Université Paris-Est Créteil Val de Marne

Faculté de lettres, langues, et sciences humaines
Centre de recherche en histoire européenne comparée (CRHEC)
Bâtiment i3 - Bureau 202
61, avenue du Général de Gaulle
94010 Créteil Cédex
recherche-llsh@u-pec.fr