SPYCHALA Pauline

Doctorante en histoire du Moyen Âge

Publié le 6 février 2018 Mis à jour le 10 novembre 2020

Thèse en préparation

"Circuits de mobilités et mobilités sociales des universitaires d’Europe centrale et du Saint Empire inscrits dans les universités françaises (1330-1500)", sous les directions de Nathalie Gorochov (UPEC) et de Martin Kintzinger (WWU Münster). Inscription en 2017.
 

Thèmes de recherche

  • Prosopographie de maîtres et étudiants médiévaux
  • Histoire de l'Europe centrale et orientale
  • Mobilités universitaires
  • Histoire sociale

Formation

Master Recherche Etudes Médiévales : Littératures, textes et savoirs, co-habilité Ecole Nationale des Chartes, Ecole Nationale Supérieure, Université de Paris-Sorbonne, Université de Sorbonne-Nouvelle, validé avec mention Très bien.
Titre du mémoire : "La fondation de l'université d'Heidelberg : contextes, influences et organisation", réalisé en Erasmus + en Allemagne, sous la direction de Joëlle Ducos (2017).
 

Projets scientifiques collectifs

  • Co-organisation des IIe et IIIe Journées d'études des doctorant(e)s du CRHEC (2018 et 2019), Université Paris-Est Créteil.
  • Co-organisation du colloque international « Les intellectuels face à l’idée impériale (IXe-XVIe siècle) les 9 et 10 mars 2020, en collaboration avec l’Institut historique allemand de Paris, l’Université Paris-Est Sup et les laboratoires de recherches d’ACP (Marne-la-Vallée) et du CRHEC (Créteil).

Partenariats, institutions

  • Membre de la GUW (Gesellschaft für Universitäts und Wissenschaftsgeschichte)
  • Contributrice de la base de données Repertorium Academicum Germanicum (https://rag-online.org/)
  • Membre de l'AJCH (Association des Jeunes Chercheurs en Histoire)
  • Membre du CIERA (Centre Interdisciplinaire d’Études et de Recherches sur l'Allemagne)

Bourses de recherches à l’étranger

  • Boursière de l’École Française de Rome (2019)
  • Boursière de l’Institut historique allemand de Rome (2019)
  • Boursière de l’Université Franco-Allemande (2019)
 

Publications

  • « Mobility of scholars and sciences between Bohemia, Hungary, Poland, and France in the 14th–15th centuries: the contribution of prosopography to the history of sciences », revue en ligne Studia Historiae Scientiarum, numéro thématique vol. 19 « Biographies in biography: Scholars, couples and collectives in Central, Eastern and Southeastern European Science » (2020).
  • « La nation allemande à l'Université de Paris au Moyen Âge, une intrusion dans la norme ? », revue en ligne Trajectoires n°13 du CIERA (2020).
 

Quelques communications

  • « Les mutations des mobilités universitaires des maîtres allemands et centre-européens en France à la fin du Moyen Âge » (Paris – Sorbonne) dans le cadre du séminaire du LAMOP « Prosopographie : objet et méthodes » (13 mars 2020)
  • « Peregrinatio Academica. Les enjeux de la mobilité universitaire en France à la fin du Moyen Âge (XIVe-XVe siècle) » (IHA Paris) dans le cadre du séminaire d’Histoire du Moyen Âge organisé par l’Ecole Pratique des Hautes Etudes et l’Institut historique Allemand de Paris. (5 février 2020)
  • « Die Verurteilung neuer Doktrinen an der Universität Paris 1339-1481 und ihre Auswirkungen auf die Frequenz deutscher Universitätsbesucher » (Murten, Suisse) dans le cadre du congrès international de la base de données Repertorium Academicum Germanicum « Person und Wissen. Bilanz und Perspektiven » (publication prévue). (3 octobre 2019)